Ne trahissez pas votre promesse.
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Comment vous êtes arrivés ici.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
M. Whittier
Chef d'atelier
avatar

Masculin Nombre de messages : 1580
Humeur : Biblique
Date d'inscription : 20/04/2008

Schéma anatomique
Age: je parierais pour centenaire....

MessageSujet: Comment vous êtes arrivés ici.   Dim 20 Avr - 14:40



Cette annonce était imprimé sur un bristol. De la taille d'une fiche de cuisine. Délimitée par une ligne de pointillés, comme un coupon à découper.
Avec, au dessous, un numéro de téléphone.
Sur le panneau d'affichage en liège dans le hall de la bibliothèque.
Dans les toilettes du supermarché.
Dans les laveries automatiques.
Cette annonce soudain, elle était partout.
Vous l'avez tous lue.
Et la semaine suivante, elle n'était plus nulle part.
Tous les bristols avaient disparu.

Si, quand on l'avait vue, on appelait le numéro en question, on tombait sur un enregistrement.
Une voix de femme donnait l'adresse d'un café, la date, et l'heure du rendez-vous.


Vous étiez une véritable foule lorsque vous vous étiez rencontrés en chair et en os, dans l'arrière salle du café.

VOUS: ceux qui participeront au montage définitif.
Déjà vous aviez la même apparence qu'aujourd'hui.


Des personnes qui n'auront jamais lu l'annonce jureront qu'elles étaient là.
qu'elles ont été assez malignes pour ne pas participer à cette retraite.
sinon elle pourraient être....
mortes.
Ou riches?

Au fil du temps ce café avec ses portes-revues garnis de tas de journaux à lire gratis, et son tableau d'affichage punaisé de cartes de visites proposant des lavements et des thérapies holistiques pour animaux de compagnie, oui, au fil du temps, cet endroit aurait dû avoir la taille d'un stade pour contenir tous les gens qui prétendaient avoir été présents cette nuit-là.

Cette nuit qui deviendra une légende.
VOTRE entrée dans la Mythologie.

Les fumeurs de pétards, les poètes, les femmes au foyer, et vous, debout avec un petit café noir dans un gobelet en carton, tout le monde écoutait ce que Mme Clark avait à dire.
Ses seins proéminents et sa moue siliconée faisaient ricaner quelques uns d'entre vous.
Quand quelqu'un demanda s'il y aurait un numéro de téléphone pour joindre les participants à cette retraite, Mme Clark a répondu:

"Oui, 1-800-VA-TE-FAIRE-FOUTRE"

A ce moment là certains se sont tirés.
Mme Clark voulait dire: non.

Aucun contact avec le monde extérieur.
Ni télé,
ni radio,
ni téléphone,
ni Internet.

Juste TOI
et ce que tu as amené dans ton UNIQUE valise.

D'autres se sont encore fait la malle.

Tous ces gens qui se sont enfuis, les survivants du premier round.
Les petits malins qui auraient l'occasion de raconter leur propre version de l'histoire.
La caméra derrière la caméra derrière la caméra, comme je vous l'aurais dit.
Qui auraient leur vérité ultime, mais seulement sur cette soirée-là.

Ces pauvres idiots ne savaient pas se vendre.

Vous avez tous lu la petite annonce, mais vous ne l'avez pas comprise de la même façon.....


Quand tous les autres se sont tirés de cette réunion dans l'arrière-salle du café, c'était vous, les petits malins.
D'accord, ça ressemblait à une aventure de fou qui promettait beaucoup d'ennuis, mais hé! -
ça ressemblait à une aventure de fou qui promettait aussi beaucoup d'argent.

Question royalties, droit d'auteur tout ça, il faudrait par contre partager le pactole avec tous les sélectionnés,
c'est là que le bas blesserait.

Et il faudrait faire monter les enchères......


Oui.
Au pays des Chimères, ils devaient penser que vous étiez dingues.
Tous ces gens toujours au lit, ils dormiraient encore une heure, puis ils se laveraient la figure, sous les bras et entre les jambes, avant de filer faire le mêm boulot que d'habitude.
et vivre la même existence, jour à après jour.
Ces gens pleureraient quand il constateraient votre disparition, mais ils pleureraient tout autant si vous embarquiez pour commencer une nouvelle vie, de l'autre coté d'un océan quelconque.
Si vous étiez des émigrants.
Des pionniers.
Ce matin du grand départ, vous étiez des astronautes.
des explorateurs.
Déjà sur le pont alors qu'ils continuaient à pioncer.
Ils verseraient quelques larmes, puis ils redeviendraient serveurs, peintres en bâtiment, informaticiens.

Eux, les autres.


Dernière édition par M. Whittier le Mar 22 Avr - 12:20, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cachtice.forumchti.com/portal.htm
 
Comment vous êtes arrivés ici.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Juste avant la Bibliothéque, et vous êtes arrivés
» Si vous avez besoin de quelque chose, appelez-moi. Je vous dirai comment vous en passer.
» « Comment en suis - je arrivé là ? » ; Esprit de la Nuit & Petite Utopie
» Comment vous faites vos signature avec les pokemon
» [Ste-Mangouste] Entrée de l'hôpital

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Čachtíc :: ----IN ---Ce que vous êtes enfin prêts à laisser derrière vous :: Plus vite vous aurez fini ce que vous avez promis, plus vite se termineront ces trois mois.-
Sauter vers: